logoskyrace-by-la-sportivahorizontal

SKYRACE® DES MATHEYSINS 

2022 Edition

logoskyrunnerworldseriesbwnegative
webcertified-course-skyrng-ticket-2021

Des coureurs bien orientés

2020-12-10 23:22

Admin

Courses,

Des coureurs bien orientés

C'est quoi la Course d'Orientation ??

Des coureurs bien orientés

L’édition 2020 de la SkyRace® des Matheysins a vu la victoire de 2 orienteurs : la suédoise Tove Alexandersson et le français Frédéric Tranchand.

 

Mais la Course d’Orientation c’est quoi ?

 

La course d’orientation est une discipline qui se pratique avec différents moyens de locomotion : à pied, en ski ou en vélo. La suédoise T. Alexandersson est, du reste, 10 fois Championne du Monde en course d’orientation (à pied) et également 10 fois Championne du Monde en orientation à ski.

 

Les épreuves ont lieu en contre la montre, donc chaque coureur part seul, contrairement à de la pure course à pied, où les coureurs partent sous le format « mass start », donc tous ensemble. En contre la montre, il n’est pas permis de gérer sa course, il faut toujours être à fond, car on ne peut pas connaitre les écarts avec les autres concurrents. Alors qu’en cas de départ en peloton, on connait sa position, on voit s’il y a d’autres coureurs devant.

Les orienteurs n’ont donc aucun problème à partir très fort sans se soucier de rester en groupe, comme nous l’avons vu avec F. Tranchand cette année.

Ils ne sont pas forcément plus forts que des purs coureurs, par contre, du fait d’avoir l’habitude de courir en contre la montre, ils exploitant un peu plus leurs capacités, et ne cherchent pas à en garder sous le pied.


Le but de ces courses est de chercher des balises cachées dans la nature, souvent en sous-bois, pour ne pas être visibles de loin. Les coureurs se voient remettre une carte juste avant le départ, donc ils ne peuvent pas les étudier à l’avance.Il faut trouver et valider ces balises dans un certain ordre, et donc, bien entendu le plus rapidement possible. Les orienteurs développent donc un certains nombres de propriétés / facultés : lire une carte, tout en courant, et en courant vite. Mais aussi suivre des azimuts sans faire de détour par des chemins faciles à courir. La course en sous-bois, hors sentier, étant un peu plus compliquée que sur une piste carrossable. Sur un parcours fléché, ils sont donc très à l’aise !

unnamed-1607684407.jpg

Les épreuves d’orientation sont des épreuves assez courtes, de l’ordre de 1h30 à 1h45 pour les formats longs. On a donc des athlètes vraiment habitués à aller vite, avec des rythmes variés, et beaucoup de relances (il faut s’arrêter aux balises, même si ce n’est qu’une seconde, donc il faut relancer ensuite).

 

tlchargement-1607684653.jpg

 

Cette discipline n’est pas très développée en France. Le « berceau » étant les pays scandinaves. Tiens tiens… F. Tranchand (6ème orienteur mondial) vit en Finlande depuis 7 ans !!

Nos voisins suisses font également partis des nations fortes.

En Scandinavie, ces épreuves sont très médiatiques et régulièrement diffusées sur les chaines de télévision.

Un peu comme la SkyRace® des Matheysins en fait… ;)


facebook
instagram
youtube
messenger
Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder
securtyerror